Repenser la ville : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l’aveuglement.

Repenser la ville : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l’aveuglement.

Repenser la ville : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l’aveuglement. 955 532 Le Réseau des Aménageurs de la Méditerranée

Après avoir abordé la question de la résilience de « LA » ville face aux menaces multipliées, l’analyse d’aujourd’hui questionne sur « LES » villes. Qu’elles soient villes méditerranéennes ou villes mondiales, plusieurs clés de résilience sont proposées aujourd’hui par Bernard Valero, le Directeur général de l’AVITEM.

« Alors que la pandémie du Covid19 est encore loin d’être parvenue à son terme, « l’Après » commence tout juste à se dessiner, voilé d’ombre et d’incertitudes, taraudé par la lancinante question du vaccin, et plombé par la priorité qui sera celle du redémarrage des économies nationales et des échanges internationaux ».

« Dans cette perspective, la crise mondiale du coronavirus a profondément interpellé la résilience des villes et territoires, tandis que celle-ci sera centrale lorsqu’il s’agira d’affronter la prochaine crise que déclenchera la conjugaison mortifère du réchauffement climatique et de la dégradation de l’environnement. A la différence du virus et face à cette prochaine crise avec laquelle l’humanité a un dangereux rendez-vous, on ne pourra pas dire cette fois qu’on ne savait pas, alors que pour sa part le confinement ne sera pas la solution ».

Lire la suite de cette contribution ici.