Lecture : Rapport de l’AFD – L’eau, une promesse d’émancipation pour les femmes

Lecture : Rapport de l’AFD – L’eau, une promesse d’émancipation pour les femmes

Lecture : Rapport de l’AFD – L’eau, une promesse d’émancipation pour les femmes 541 771 Le Réseau des Aménageurs de la Méditerranée

Dans le cadre de la quasi-totalité de ses travaux, l’AFD conçoit l’égalité entre les femmes et les hommes comme un puissant facteur de développement, de croissance, de développement durable et de lutte contre la pauvreté.

L’émancipation des femmes dépend de certaines conditions essentielles et notamment de l’accès à des ressources de base : l’eau reste à ce jour un enjeu majeur pour les femmes et les filles, notamment en milieu rural où les charges domestiques, en particulier la collecte de l’eau (cuisine, nettoyage et soins) incombent le plus souvent aux femmes. De plus, l’accès à l’eau et l’assainissement est un enjeu essentiel pour la santé des femmes qui ont des besoins spécifiques, notamment en termes d’hygiène menstruelle et d’hygiène maternelle. La facilitation à cet est indispensable pour leur santé, leur indépendance financière, leur accès à la justice et leur participation aux décisions et à la vie publique.

« Intimement liée aux enjeux climatiques, l’eau est un défi majeur pour le XXIe siècle. Elle est l’une des clés de la transition juste car elle impacte autant la biodiversité, la paix, la santé, la sécurité alimentaire que l’égalité femmes-hommes. Si l’accès à l’eau et l’assainissement a été reconnu comme un droit humain par les Nations-Unies en 2010, de nombreux progrès restent à accomplir : plus de deux milliards de personnes n’ont pas accès à un service d’eau potable de qualité à domicile, et plus d’une personne sur deux ne dispose pas d’un assainissement adapté. Des inégalités territoriales et sociales persistent encore ».

Pour lire la suite de ce rapport de l’AFD paru en août 2021, c’est par ici